La Ville de Paris teste à présent la version 1.1 d’ACCENT

Il s’agit de la seconde version développée de l’outil à destination des collectivités. Avec cette version 1.1, la ville peut :
– Visualiser les caractéristiques des bâtiments ainsi que les résultats de la modélisation énergétique (notamment consommations et besoins par usage) ;
– Créer et gérer des sélections de bâtiments basés sur des critères géographiques ou attributaires telles que la consommation ou la date de construction ;
– Visualiser des statistiques et graphiques relatifs à la situation énergétique de la ville, d’un quartier ou d’une sélection.
ENGIE a présenté cette version 1.1 à la Ville de Paris le 26 février 2016.
De nouvelles versions seront développées tous les 1 à 2 mois pour intégrer de nouvelles fonctionnalités ainsi que les villes de Valence, Reggio Emilia et Ferrara.
Les partenaires d’ACCENT rencontreront régulièrement les villes pilotes afin de recueillir leurs avis, d’améliorer les fonctionnalités et l’ergonomie et de s’assurer que l’outil correspond à leurs besoins.
Les outils pour les fournisseurs de service et les citoyens seront également développés en 2016, des workshops étant prévus pour recueillir leurs avis. D’ici la fin 2016, ACCENT sera prêt à être commercialisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*